Halloween: la Maison hantée déménage aux Galeries Orford à Magog

Halloween: la Maison hantée déménage aux Galeries Orford à Magog

Quatre après avoir présenté sa dernière Maison hantée sur la rue Courtemanche à Magog, Miguel Lévesque fera revivre ses personnages d’épouvante et autres scènes d’horreur au centre commercial Les Galeries Orford, les 27 et 28 octobre.

Après plusieurs semaines de travaux et de fabrication de décors, la Maison hantée de Magog, nouvelle version, pourra accueillir les visiteurs dans un local abritant jadis un centre dentaire, en face de l’ancien Dollarama.

Si la formule reste la même, avec ses pièces thématiques et ses reproductions plus que réalistes, le fondateur du concept avoue tout de même vivre un gros changement en présentant ses scènes uniquement à l’intérieur. «Au fil des ans (de 2008 à 2013), j’ai dû composer avec les intempéries qui ont occasionné plusieurs bris. Cette fois, je n’aurai pas à me soucier de la température et les gens seront à l’abri s’ils doivent faire la file», explique Miguel Lévesque.

Signe que son projet était attendu, M. Lévesque soutient n’avoir eu aucun mal à recruter des comédiens pour animer ses différentes scènes. «Moins de 24 heures après avoir annoncé le retour du projet, j’avais déjà une vingtaine d’acteurs qui voulaient embarquer dans l’aventure. La plupart d’entre eux avaient participé aux éditions précédentes de la Maison hantée», fait valoir le maître d’œuvre du projet.

Ce dernier est particulièrement enchanté de sa nouvelle collaboration avec les responsables des Galeries Orford, qui lui ont fourni un local adapté à ses besoins, et qui l’ont «enrôlé» pour les deux prochaines années. «Ça risque de créer beaucoup d’action à l’intérieur du centre commercial ce week-end. Et j’ai déjà d’autres idées pour l’an prochain», lance-t-il.

La mouture 2017 de la Maison hantée comprendra sept pièces thématiques, dont certaines réservées à l’univers Nintendo, au Parc Jurassic ainsi qu’aux monstres Alien et Prédateur. Une quarantaine d’acteurs et de bénévoles animeront le tout, question de garder les visiteurs sur le qui-vive. «Il y a des sections plus familiales et d’autres avec des mises en scène qui s’adressent aux plus vieux.», précise Miguel Lévesque.

D’ailleurs, la visite du samedi entre 12 h et 16 h sera orchestrée spécialement pour les enfants, alors que celles du vendredi et du samedi en soirée (17 h à 22 h) seront plus «standards».

Aucun coût d’entrée n’a été fixé, mais on encourage les visiteurs à faire un don volontaire,et l’argent recueilli sera remis à la Maison des jeunes de Magog (L’Exit).

On invite également les gens à apporter des denrées non périssables pour la Banque alimentaire Memphrémagog.

Enfin, des bénévoles de l’organisme JEVI (prévention du suicide) seront sur place pour tenir un petit casse-croûte et amasser, eux aussi, des fonds pour leur organisme.